Le volontariat dans l’armée de terre : le fonctionnement

S’engager dans la vie professionnelle en fin de cycle scolaire peut parfois relever du parcours du combattant… Alors même que les choix d’orientation sont particulièrement diversifiés, il est parfois d’autant plus délicat de trouver d’emblée la voie qui permette de concilier aspirations personnelles et réalité du monde du travail.

Une des alternatives pour entrer dans la vie active et acquérir une première expérience professionnelle réside peut-être dans la souscription d’un contrat de volontaire dans l’armée de terre. Instauré dès la suspension du service national, ce contrat permet aux jeunes, filles ou garçons, âgés de 17 à moins de 26 ans de rejoindre les rangs de l’institution militaire pour une durée d’un an.

Le sens de l’autonomie et l’apprentissage de la vie en collectivité seront développés par cette première expérience vécue dans un cadre structuré, privilégiant la rigueur professionnelle, la camaraderie, la solidarité et le respect des autres dans l’action. Assimilable dans le principe au contrat emploi jeune du secteur civil, l’armée de terre va pourtant bien au-delà, proposant un salaire net minimum de 743,54 €, mais logé et nourri gratuitement. De plus, le volontaire dispose d’au moins 30 jours ouvrables de congés payés et bénéficie en permanence d’une réduction de 75 % sur le réseau SNCF.

Militaire avant tout, le volontaire se verra dispenser une formation initiale de 9 semaines lui permettant d’acquérir le rudiment du métier des armes et de développer ses qualités sportives. Ce sont ensuite plus de 300 spécialités qui peuvent être accessibles en fonction du niveau scolaire, des aspirations et des aptitudes personnelles ainsi que des places disponibles.

Agent de prévention incendie, agent de sécurité, magasinier, cuisinier, menuisier, maçon, secrétaire, brancardier secouriste, conducteur de véhicule tactique, mécanicien, combattant, sont autant d’exemples parmi d’autres des emplois disponibles au sein de régiments stationnés dans la région.

Le volontariat est renouvelable quatre fois, mais il est également possible dès la première année, pour ceux à qui l’expérience a plu, de souscrire un contrat d’engagement d’une durée de 5 ans permettant d’entrevoir par la suite, pourquoi pas, une carrière à plus long terme. Si l’expérience vous tente, vous pourrez obtenir tous les renseignements nécessaires pour guider votre choix et effectuer vos démarches (ouverture dossier, passage en centre de sélection, choix de la spécialité et de l’affectation).

Les conditions pour effectuer un volontariat dans l’armée de Terre

  • Être de nationalité Française.
  • Être âgé de 17 à 26 ans lors de la demande de volontariat.
  • Avoir été déclaré apte physiquement et médicalement.
  • Être à jour dans les obligations de service nationale.
  • Ne pas avoir de mentions incompatibles avec les fonctions exercées dans le bulletin n°2 du casier judiciaire.
Le volontariat dans l’armée de terre : le fonctionnement
4.4 (88.33%) 24 votes