Comment s’engager dans l’armée de Terre ?

S’engager dans l’armée de terre peut être un choix ou une solution. Il est possible d’y entrer entre 17 ans et demi et 32 ans avec ou sans diplôme. En quoi consistent les devoirs du soldat, quelles sont ses possibilités d’évolution de carrière ? Voici pourquoi et comment s’engager dans l’armée de terre.

Qui peut s’engager dans l’armée de terre ?

Hommes et femmes, dès l’âge de 17,5 ans peuvent s’engager à conditions d’être de nationalité française et d’avoir effectué la journée de défense et de citoyenneté aussi connue sous l’acronyme de JDC. L’âge limite pour intégrer l’armée de terre est de 32 ans.

Avec ou sans diplôme scolaire, on peut intégrer les rangs de l’armée. Il suffit d’être en bonne santé physique et motivé. Les cuisiniers, infirmiers, mécaniciens, menuisiers, etc. sont les bienvenues parmi les troupes.

Que l’on sorte de l’école, d’apprentissage ou que l’on soit au chômage, l’armée de terre peut être une solution, ou un pied à l’étrier pour une activité dans le civil.

Pourquoi s’engager dans l’armée de terre ?

Pour certains, ça peut être une vocation. Peut-être un film est-il à l’origine de cette volonté d’intégrer l’armée. Une histoire de famille, le grand-père, le père étaient ou sont militaires.
Pour d’autres, ce n’est pas un choix mais une solution, il leur faut une activité lucrative, et l’armée offre certains avantages comme le gîte et le couvert en plus du salaire.

La solde est un point important dans la vie du soldat, mais il y en a beaucoup d’autres qui sont tout aussi valorisants. Il peut gravir les échelons sans passer par la case du baccalauréat, apprendre un métier, des langues étrangères, à conduire, mais aussi à respecter les autres, à vivre ensemble.

C’est un métier très physique. Toutes les catégories de soldats sont soumises aux entrainements sportifs pour garder la forme et apprendre à se surpasser.

Comment s’engager dans l’armée de terre ?

Une fois la décision prise, il faut s’inscrire sur le site Sengager.fr et se laisser guider. L’inscription est beaucoup plus intéressante que l’on aurait pu le croire. Ce ne sont pas de simples coordonnées à inscrire mais un véritable questionnaire interactif. On a le choix au départ entre plus de 100 emplois possibles. Après avoir sélectionné l’âge, le niveau d’études et le secteur d’activités, on a encore accès à un certain nombre de métiers disponibles, avant même de connaitre le genre de la personne. Par exemple, début 2019, pour les réponses : – de 18 ans, sans diplôme, 29 emplois sont proposés dont certains avec le nombre de postes à pourvoir pour de simples soldats dans l’intendance. Des métiers que l’on retrouve pour la plupart dans le civil. On a aussi accès à 3 parcours militaires. Un autre exemple : 25 ans, Bac +1, ce n’est pas moins de 89 emplois qui sont disponibles, ils sont beaucoup plus techniques et dans le domaine militaire, ainsi que 5 parcours.

Lorsque l’on a fait son choix, il ne reste plus qu’à sauter le pas et trouver le CIRFA (Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées) le plus proche de chez soi pour aller s’y inscrire. Il y en a dans toute la France métropolitaine et les DROM-COM.

Un conseiller nous explique en détail la procédure à suivre, une fois que l’on a donné les raisons pour lesquelles on désire intégrer l’armée de terre. C’est une simple enquête, une sorte de lettre de motivation orale.

On doit télécharger l’application “sengager.fr” sur son Smartphone pour s’informer et préparer les évaluations.

Un dossier de candidature doit être rempli avec le conseiller qui nous suivra jusqu’à la convocation à l’évaluation. On peut s’entrainer pour cette étape sur l’application.

L’évaluation a lieu dans l’une des 5 villes de France suivantes : Bordeaux, Lyon, Nancy, Rennes ou Vincennes. Elle dure 2 jours. Les évaluations portent sur les capacités sportives, un bilan médical, psychotechniques, de culture générale individualisée, ainsi que des séances d’informations sur les différents métiers de soldat.
Comme au moment du Bac, on formule des vœux, au nombre de 3, ils correspondent aux formations et métiers qui nous intéressent le plus.

Au vu des résultats des évaluations, le conseiller peut orienter le candidat vers une autre voie. Il accepte ou pas de se repositionner sur 1 ou 3 autres formations. Puis il attend le résultat des évaluations et de ses choix.

2 possibilités : On est accepté et alors commence l’intégration. On est refusé, et l’on peut repostuler, refaire une évaluation ou être dirigé vers un organisme civile partenaire du CIRFA.

Les évolutions de carrière

Tous les militaires ont la possibilité d’évoluer au sein de l’armée. On y entre comme simple soldat du rang ou comme officier et à force de travail et de persévérance, on peut gravir les échelons.

Le nouveau militaire a signé un contrat avec une durée qu’il a choisie : de 2 à 10 ans avec possibilité de le renouveler. Si au bout de quelques années il compte quitter l’armée, il le peut et bénéficie alors, d’une retraite. Il peut tout à fait la cumuler avec un emploi civil. Sortant de la grande famille de l’armée, sa reconversion dans le civil est facilitée.