Comment s’inscrire au service militaire volontaire ?

Le Service Militaire Volontaire est un programme mis en place par le gouvernement français, il y a quelques années. Ce dispositif est là pour aider les jeunes, aussi bien les garçons que les filles, à s’insérer dans le monde professionnel.

On va retrouver différents aspects à l’intérieur du service militaire volontaire, ce qui est enrichissant. On découvre également l’accès à l’emploi et la possibilité d’avoir une remise à niveau scolaire pour les personnes qui souffrent de difficultés ou de retards scolaires.

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les conditions pour intégrer le service militaire volontaire. Puis nous aborderons d’autres aspects en relation avec le SMV.

Pour qui s’adresse le Service Militaire Volontaire ?

Le Service Militaire Volontaire est un programme destiné aux jeunes adultes qui sont âgés entre 18 et 25 ans. Il n’est pas accessible aux mineurs.

Les candidats doivent être de nationalité française et motivés pour intégrer le programme. Les parents qui veulent « forcer » leur enfant majeur à intégrer ce programme n’en auront pas le droit. Le candidat doit être volontaire et motivé. Son adresse principale est basée en France.

Le casier judiciaire de la personne qui fait la demande devra être compatible avec le cadre professionnel d’un métier militaire. Outre cet aspect, le candidat devra avoir passé sa Journée de Défense et de Citoyenneté pendant qu’il était à l’école.

Enfin, son état de santé devra être qualifié comme « apte », sans quoi il ne pourra pas participer au Service Militaire Volontaire.

Combien de temps dure le Service Militaire Volontaire ?

En fonction de votre niveau de qualification, deux solutions s’offrent à vous :

  • Vous pourrez choisir d’être volontaire stagiaire. C’est le cas pour les personnes qui n’ont aucun diplôme supérieur au BEP, CAP ou au baccalauréat.
  • Vous pourrez choisir d’être volontaire technicien. C’est possible si votre niveau de qualification vous le permet. C’est le cas pour les personnes qui sont titulaires d’un BEP, d’un CAP ou d’un baccalauréat.

Dans le premier cas, la durée du SMV sera comprise entre 6 et 12 mois. Dans le second cas, vous pourrez avoir un contrat de 12 mois qui est renouvelable une fois, soit 24 mois au maximum.

Quelles sont les formations proposées au Service Militaire Volontaire ?

Les personnes qui veulent s’orienter vers la formation « Volontaire Stagiaire » vont suivre une formation en alternance dont la durée sera comprise entre 6 et 12 mois. Il y aura des semaines où le volontaire va être en entreprise.

L’autre formation disponible est d’être Volontaire des armées en tant qu’assistant formateur. C’est une opportunité intéressante. Elle permet aux retenus d’augmenter leurs acquis professionnels. Ainsi, ils valorisent leur expérience en vue d’un futur recrutement à l’avenir.

Deux autres formations sont possibles en parallèle : le permis de conduire et la formation aux premiers secours. Vous pourrez passer votre permis de conduire, au même titre que vous pourrez avoir une formation aux premiers secours, ce qui est toujours appréciable dans certains métiers.

Le parcours des volontaires sera divisé en plusieurs étapes.

Pour le parcours du volontaire stagiaire, une fois qu’il a passé les sélections, il va y avoir la phase d’incorporation. C’est une formation militaire qui va durer un mois, durant laquelle, il va faire du sport, apprendre à vivre ensemble et à avoir confiance en soi. Par la suite, pendant 4 mois, il va intégrer la seconde phase intitulée « Orientation ». C’est une formation complémentaire durant laquelle il va y avoir une remise à niveau scolaire, une allocation mensuelle et la possibilité de passer le permis de conduire. Enfin, la dernière phase avant l’insertion est l’affectation. C’est la formation professionnelle où le volontaire est formé à un métier, à effectuer des stages en entreprise et à rechercher un emploi. Cette phase peut durer de 2 à 7 mois.

Le parcours du volontaire technicien, de son côté, est plus riche. On va voir la formation initiale, avec le sport, la confiance en soi et l’exemplarité. Cette formation va durer 4 mois. Ensuite, pendant la phase Orientation de 2 mois, il y aura une formation spécifique pour l’aguerrissement, les spécialisations et le permis de conduire. Enfin, il va y avoir l’emploi au sein du SMV, pour une durée de 6 à 7 mois, où il y a un encadrement, une instruction à la conduite et un soutien. Au terme de ce parcours, le volontaire technicien peut décider de s’insérer dans le marché du travail civil ou de le renouveler.

Est-ce que les volontaires sont payés ?

Le volontaire est intègrement nourri et pris en charge pour ses habits, indépendamment de la formation que vous décidez de suivre. Toutefois, ce n’est pas tout. Vous allez percevoir une allocation complémentaire.

Pour les personnes qui ont choisi d’être volontaire stagiaire, ce sera 313€ par mois. Pour les personnes qui ont décidé de suivre la formation de Volontaire des armées assistant formateur, c’est une allocation de 675€ net par mois que vous pourrez toucher.

Où obtenir plus de renseignements ? Comment s’inscrire ?

Pour en savoir plus, notamment sur votre dossier de candidature, il faut se rapprocher de trois organismes qui sont disponibles, à savoir la Mission Locale, le Pôle Emploi et le Ministère de la Défense.

À l’heure actuelle, en 2020, il y a 6 centres où il est possible de poser sa candidature. Le choix du centre va avoir son importance. C’est grâce à lui que vous allez avoir les contacts qu’il vous faut pour trouver des entreprises avec lesquelles faire des stages en alternances. C’est aussi un choix stratégique par rapport aux organismes de formation présents sur place.

Les six centres disponibles sont, pour le moment, situés dans la moitié « nord » du pays. On retrouve le centre de La Rochelle, en Charente-Maritime, le centre de Brest en Bretagne, le centre de Châlons-en-Champagne, le centre de Brétigny-sur-Orgne, le centre d’Ambérieu-en-Bugey et le centre de Montigny-lès-Metz.

Pourquoi faire le Service Militaire Volontaire ?

Ce programme repose sur trois piliers essentiels que sont la militarité, le volontariat et le partenariat.

  • La militarité : il s’agit d’inculquer aux volontaires des compétences individuelles comme le savoir-être, le respect des règles d’autrui, apprécier à suer et à faire des efforts, à vivre dans un groupe, en collectivité et à travailler en équipe. Ce cadre est essentiel pour le volontaire.
  • Le volontariat : c’est l’adhésion libre au volontaire. Il est motivé pour effectuer ce programme, afin d’intégrer la vie professionnelle. Puisqu’il est motivé, il y a peu de chances qu’il échoue !
  • Le partenariat : les différents acteurs partenaires font partie des acteurs majeurs de l’accompagnement social. Ce sont des acteurs indispensables pour obtenir de bonnes compétences et tous les financements requis.

A lire aussi :

Jean Pierre Mulot

Jean Pierre a obtenu un master en langues et lettres modernes à l'université de Lyon 6 avec mention très bien... Lecteur assidu et grand aventurier, Jean Pierre gère actuellement les catégories loisirs et militaire du site Armees.com