Comment devenir réserviste ?

Tout citoyen peut rejoindre la réserve militaire. Certains optent pour la réserve opérationnelle, d’autres pour le réserve citoyenne. Dans les deux cas, il faut, pour devenir réserviste, remplir certaines conditions.

Comment devient-on réserviste opérationnel?

Les contingents de la réserve opérationnelle viennent étoffer les forces d’active. Les réservistes se voient alors confier, dans l’ensemble, les mêmes missions que les militaires d’active.

Pour faire partie de la réserve opérationnelle, il faut d’abord faire acte de candidature. Autrement dit, il faut être volontaire. Les civils comme les militaires peuvent rejoindre la réserve opérationnelle. Des conditions d’âge sont également requises. Vous ne pourrez devenir réserviste que si vous avez au moins 17 ans. Pour les militaires, qui peuvent également demander à faire partie de la réserve, l’âge requis n’est pas le même. En règle générale, les limites d’âge dépendent alors du grade détenu. La détention de la nationalité française est également exigée des candidats. À cet égard, une exception est faite pour les anciens militaires, inscrits à titre étranger dans la légion étrangère.

Par ailleurs, il est nécessaire, pour faire partie de la réserve opérationnelle, d’avoir satisfait aux obligations du service national. Il faut donc, à partir de son 16e anniversaire, se faire recenser auprès de certaines autorités, la mairie notamment. À la suite de cette démarche, vous serez convoqué à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC), appelée, jusqu’en 2011, Journée d’Appel de Préparation à la Défense (JAPD). Au cours de cette journée, les jeunes gens sont informés sur leurs droits et devoirs de citoyens et se familiarisent avec la Constitution et le fonctionnement des institutions. Il convient enfin, à l’issue de la JDC, de demander aux services compétents une attestation des services accomplis, qui certifie que vous avez bien satisfait à l’ensemble des obligations du service national.

Le candidat à la réserve opérationnelle ne doit pas non plus avoir subi certaines condamnations. Si des peines criminelles, les plus graves, lui ont été infligées, il ne pourra pas se porter volontaire pour intégrer la réserve opérationnelle. C’est également le cas si d’autres peines l’ont privé de certains droits, comme celui d’occuper tel emploi ou celui d’exercer ses droits civiques. De leur côté, les militaires candidats à la réserve opérationnelle ne doivent pas faire l’objet d’une destitution ou de la perte d’un grade.

Les personnes souhaitant intégrer la réserve opérationnelle doivent aussi présenter les aptitudes nécessaires. Certains tests spécifiques peuvent ainsi mesurer leur forme physiques et leurs qualités psychologiques et morales. Si vous désirez devenir officier dans la réserve, un niveau d’études vous sera également demandé. En règle générale, pour prétendre à une telle candidature, il faut au moins justifier de deux années d’études après le baccalauréat. Les candidats à la réserve souhaitant rejoindre la gendarmerie doivent en outre détenir un diplôme spécifique, obtenu après une préparation militaire.

Enfin, si vous remplissez ces conditions, il vous reste à signer un Engagement à Servir dans la Réserve, dont la durée varie de un à cinq ans. Arrivé à son terme, cet engagement peut être renouvelé une fois. Préalablement à cet engagement, le réserviste aura choisi de servir dans les forces de terre, l’armée de l’air, la marine ou encore la gendarmerie.

Comment faire partie de la réserve citoyenne de défense et de sécurité?

C’est la seconde branche de la réserve militaire. Sa composition est très différente. La réserve citoyenne est en effet composée de civils, dont la tâche est bénévole. Ils ne perçoivent donc aucune rémunération.

La première condition, pour intégrer cette réserve citoyenne, est d’être agréé par les autorités militaires concernées. Cette demande d’agrément peut être faite auprès des trois armes et de la gendarmerie. Elle peut également être adressée à des services spécifiques, comme le service de santé des armées, le service des essences ou encore la direction du renseignement militaire. L’octroi de l’agrément dépend de votre profil. Ce sont en effet vos aptitudes générales, l’expérience militaire que vous avez acquise et l’intérêt que vous portez aux questions de défense nationale qui inciteront les autorités militaires à vous délivrer un éventuel agrément. Ces éléments d’appréciation sont en effet indispensables pour mesurer votre aptitude à remplir la mission proposée. En effet, le rôle essentiel de cette réserve citoyenne est de contribuer à des relations harmonieuses entre la société civile et les forces armées. La durée de l’agrément est de trois ans, mais il est renouvelable.

Les autres conditions nécessaires à l’intégration dans la réserve citoyenne sont les mêmes, et terme d’âge, de nationalité ou d’absence de condamnations, que celles qui permettent de rejoindre la réserve opérationnelle. Les candidats à la réserve citoyenne doivent également avoir satisfait à leurs obligations concernant le service national.